Reading Time: 6 minutes

Chers membres et amis de la communauté Pearson,

Ici, dans l’hémisphère nord, les jours qui précèdent le solstice d’hiver sont plus courts et souvent maussades, mais nous savons que l’arrivée imminente de la nouvelle année s’accompagne de journées plus lumineuses et plus longues très attendues.

Nos élèves ont entamé leur congé des Fêtes, et bon nombre de professeurs et d’employés vont bientôt leur emboîter le pas. Le campus est à présent silencieux, mais il reprendra vie, en même temps que la clarté diurne s’allongera, avec le retour des étudiants et la reprise de toutes les activités le 8 janvier.

L’automne a filé à toute allure. Au début de 2018, je vais diffuser un bulletin intitulé Prendre nos responsabilités au sérieux dans lequel je brosserai un portrait global et plus détaillé de la santé, du bien-être et de la sécurité de notre campus.

Vous vous rappellerez peut-être que dans  mon message du mois dernier, je vous invitais à donner votre avis sur plusieurs politiques essentielles, nouvelles ou actualisées, qui soutiennent notre engagement à offrir un milieu de vie, d’apprentissage et de travail sain à chaque membre de la communauté Pearson. Je vous invite à prendre connaissance de ces politiques et à les commenter. Elles sont importantes pour instaurer et guider nos engagements envers tous les membres de la communauté, notamment les étudiants, les adultes du campus et les anciens, mais nous croyons que c’est essentiel d’y voir des documents vivants qu’il faut examiner périodiquement afin de continuer à observer les meilleures pratiques en matière de santé, de bien-être et de sécurité. Vous pouvez nous aider à faire en sorte qu’elles ne dorment pas sur des étagères en adressant vos commentaires à respect@pearsoncollege.ca ou en communiquant avec Shelley Seysener, agente des Ressources humaines, au 250-391-2421 après le congé des Fêtes.

Entre-temps, je suis heureuse de partager avec vous d’autres nouvelles récentes et saisonnières.

Le 3 novembre, nous avons tenu l’assemblée générale annuelle du Collège Pearson UWC à Toronto. L’honorable Anne McLellan, présidente du Conseil, et Christine Healy (15e cohorte/1990, Canada-NL), vice-présidente du Conseil, ont reçu un accueil chaleureux à l’occasion de leur entrée en fonction. Un hommage touchant a été rendu à Tony Macoun et à Jean Drouin, qui quittaient leurs fonctions respectives de président et de vice-président, pour leur dévouement envers le Conseil et toute la communauté Pearson. J’ai le plaisir d’annoncer que Tony a aimablement accepté, même s’il quitte son poste, de continuer à faire partie du Conseil en tant qu’administrateur. Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de prendre connaissance de notre rapport annuel divisé en trois volets (Témoignages, Générosité, États financiers), je vous invite à lire cette rétrospective instructive de l’année scolaire et de l’exercice 2016-2017.

Les 14 et 15 novembre, je me suis jointe à un groupe d’étudiants enthousiastes et engagés qui ont assisté, avec la doyenne des études Emily Coolidge et les vice-présidents de Pearson Ty Pile et Dan Hurley (deux anciens militaires), à la Conférence des ministres de la Défense sur le maintien de la paix des Nations Unies qui s’est tenue à Vancouver. Adrita, qui étudie avec nous cette année (PC, 43e cohorte/2018, Bangladesh), nous a fait l’honneur de prendre la parole devant les délégués des Jeunes en action pour la prévention de la violence. Adrita et Ivonne (43e cohorte/2018, Mexique) ont passé ensuite du temps avec Michaëlle Jean, ancienne gouverneure générale du Canada et actuelle secrétaire générale de la Francophonie, et le lieutenant-général (à la retraite) Roméo Dallaire, fondateur de l’Initiative Enfants soldats de la Fondation Roméo Dallaire et ardent défenseur canadien de la paix.

Quelques jours plus tard, sept étudiants de Pearson impliqués dans une Modélisation des Nations Unies (MNU) CAS ont pris part à la simulation ConnectMUN à Vancouver et remporté trois prix! Dans le comité du Commonwealth, Clara Lilije (44e cohorte/2019, Allemagne) a reçu le Prix du délégué émérite en tant que déléguée de l’Inde. Dans le comité de l’ANASE, Naomi Tang (44e cohorte/2019, Hong Kong) a remporté le Prix du délégué émérite pour son rôle comme déléguée des Philippines. Juan Daniel Arias (44e cohorte/2019, Costa Rica) a obtenu une mention honorable pour son intervention au sein du Comité du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) comme délégué du Panama.

M. Pearson aurait été fier des étudiants qui participent à ces activités, d’autant plus que le maintien de la paix et les Nations Unies lui étaient chers.

Parlant de M. Pearson, j’ai souvent entendu des étudiants, collègues et voisins dire que ce serait intéressant d’en apprendre davantage sur l’homme et la façon dont sa vie, ses valeurs et sa vision ont façonné le Collège qui porte son nom et qui continue à s’inspirer de ses réalisations. Il y a eu au cours du dernier mois un certain nombre d’activités de sensibilisation et de célébrations que le Collège a commanditées ou dont il a été l’hôte conjoint pour souligner le 60e anniversaire du Prix Nobel de la paix de Lester B. Pearson attribué le 11 décembre 1957.

Notre Collège en a fait plus que n’importe quel autre organisme non gouvernemental pour marquer cette occasion spéciale à Toronto, Victoria et Ottawa ainsi que sur notre propre campus. Nous avons préparé un résumé détaillé de ces événements, avec des liens menant à des vidéos et des documents connexes que je vous incite à découvrir ailleurs dans ce bulletin. Ce résumé sera également affiché sur la page Web dédiée à notre 60e anniversaire. Je vous invite à surveiller cette page au cours du premier semestre de 2018, car nous allons continuer à rendre hommage à M. Pearson et à l’honorer pendant toute l’année scolaire.

Les célébrations du 60anniversaire ont tenu une grande place ces dernières semaines, mais il y a eu de nombreuses activités sur le campus qui ont occupé professeurs, employés, bénévoles et étudiants.

Depuis le début de l’année scolaire, Dani McArthur, ancienne en résidence de longue date (propriétaire de la « maison miniature ») et bibliothécaire du Collège, a piloté un projet d’archivage numérique consistant à recueillir, colliger et organiser du matériel historique associé au Collège sur une plateforme accessible en ligne. Cette initiative, qui bénéficie d’une subvention fédérale Canada 150, nous a permis d’embaucher Monique Grenier, une étudiante en sciences des bibliothèques de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC), qui a aidé assidûment Dani et un groupe de bénévoles et d’étudiants tout aussi impliqués à mener à bien cette initiative importante afin de préserver et d’honorer notre passé en prévision de notre 50e anniversaire en 2024. Vous trouverez dans le bulletin de ce mois-ci une courte vidéo mettant en vedette Monique, qui résume le projet, et une page de réseau social sur laquelle vous êtes invités à fournir des renseignements sur les images d’archives afin de nous aider à identifier les personnes et les endroits.

Les trois journées régionales organisées sur le campus, qui se tiennent habituellement pendant la première session de l’année scolaire, sont parmi mes activités préférées. Cet automne, des étudiants de divers pays et cultures ont créé et présenté des spectacles à l’amphithéâtre Max Bell en présence d’une assistance littéralement séduite provenant du campus et de la communauté locale. Cette année, l’Amérique du Nord, l’Asie-Pacifique et, tout récemment, le Moyen-Orient et l’Asie du Sud étaient à l’honneur. Ces rendez-vous sont toujours très appréciés du public, qui est souvent renversé par les talents musicaux, théâtraux et artistiques de nos étudiants. Félicitations à tous les étudiants, conseillers, professeurs, bénévoles et autres membres du campus qui donnent vie à ces productions fort professionnelles.

En novembre, nous avons célébré la philanthropie sur le campus en organisant une campagne de financement pour laquelle les employés, professeurs, étudiants et bénévoles ont été sollicités. Notre campus et notre communauté de rêve existent aujourd’hui grâce à la générosité dont les donateurs font preuve depuis 1973, et j’ai été impressionnée par la forte participation de la communauté Pearson.

La saison des Fêtes démarre « officiellement » avec le concert festif annuel de Metchosin. Le 3 décembre, la chorale de la communauté Pearson s’est produite lors de cette occasion joyeuse et fort appréciée. Les interprètes ont eu droit à une reconnaissance publique bien méritée, mais il y a beaucoup de héros méconnus – régisseurs et techniciens, organisateurs du transport et conducteurs – à qui ils doivent leur succès, des bénévoles qui jouent tous un rôle important et méritent d’être chaleureusement remerciés.

Au retour du congé des Fêtes, les étudiants vont s’occuper des préparatifs et des répétitions pour One World, le grand spectacle mettant à l’honneur les talents de chacun. Les auditions débutent le 17 janvier, deux mois avant les représentations du 17 mars à la McPherson Playhouse au centre-ville de Victoria. Il s’agit toujours d’une fête grandiose et je vous invite à acheter vos billets tôt – si vous avez l’habitude de faire des cadeaux aux Fêtes, n’hésitez pas à offrir des billets pour One World à des personnes qui vivent ou seront dans la région de Victoria à la mi-mars. Ce lien vous amènera directement au site de la billetterie du Royal and McPherson. N’oubliez pas d’en parler à vos amis! Je suis impatiente de vous y rencontrer.

Pour finir, je vous souhaite ainsi qu’à vos proches de très joyeuses Fêtes accompagnées de mes vœux de bonheur, santé et paix, en compagnie de ceux qui vous sont chers, et une bonne année remplie de joie et de paix dans le monde.