Réserve écologique des Race Rocks

Le Collège Pearson UWC gère depuis 1997 la réserve écologique et les installations des îles Race Rocks à l’entrée orientale du détroit de Juan de Fuca dans la mer des Salish, à environ 7 km de Pearson en bateau. Un écogardien embauché par le Collège vit en permanence sur l’île et les étudiants peuvent y passer du temps dans le cadre du cours sur les sciences de la mer, en effectuant de la plongée, en faisant du bénévolat pendant la semaine consacrée aux projets et de bien d’autres façons.

La réserve écologique est une terre de la Couronne du gouvernement de la Colombie-Britannique, que BC Parks administre comme une réserve écologique provinciale. D’une superficie de trois kilomètres carrés d’océan, de rocs et de récifs, elle n’inclut toutefois pas la petite parcelle de terre avec la corne de brume et le phare historique de Race Rocks, qui est louée par la Garde côtière canadienne.

La région, qui est traversée de nombreux courants, abrite une vie marine d’une variété exceptionnelle, notamment des mammifères marins, des oiseaux de mer, des poissons, des invertébrés marins, des algues marines et du persil de mer. Il s’agit d’une zone d’échouerie pour les lions de mer de Californie et de Steller, et d’une aire de mise bas pour les phoques communs. C’est aussi la colonie de mise bas la plus septentrionale de la côte Pacifique en Amérique du Nord pour les éléphants de mer.

On peut voir des vidéos en direct de Race Rocks prises à l’aide de caméras télécommandées et d’une caméra sous-marine fixe, ainsi qu’une caméra vidéo archivée sur le site Web du Collège.

Cette courte vidéo (narration en anglais) donne un aperçu de la beauté, du cadre naturel et de l’histoire de la réserve écologique des Race Rocks.